Aller au contenu
Accueil » Légumes et soins du potager en hiver – Défi #5

Légumes et soins du potager en hiver – Défi #5

Une soupe de légumes verts et d'hiver.

Entre les gelées qui pointent le bout de leur nez, les inondations qui mènent la vie dure aux Saintais et la lutte contre les virus à la maison, je n’ai qu’une envie, c’est rester au coin du feu. Mais je ne lâche rien ! Allez, je vous emmène au potager en pleine hiver (plutôt doux, nous sommes en Charente-Maritime, pas au Canada !) et je vous raconte tout, des petites récoltes aux derniers préparatifs hivernaux.

Récolter après les gelées pour une saveur optimale

Je commence par le plus gratifiant, les récoltes. On a commencé par les légumes racines, les carottes et les betteraves. Les carottes, ça a été rapide, car c’étaient les dernières, pas de stock cette année! Contrairement à l’année dernière où nous avions une jungle de carotte. J’ai sorti de terre les dernières betteraves. Ces dernières se conservent assez bien au réfrigérateur. Il suffit de couper de manière à laisser 2,5 cm de fanes. Si elles se sont un peu ramollies, un bain glacé permet de les raffermir. Il est possible de les congeler après une bonne cuisson.

Pour ma part, je vais tester deux recettes salées, et si c’est un succès, je partagerai ça avec vous. En attendant, vous pouvez déjà tester notre fameuse recette de brioche à la butternut qui cartonne chez nous.

Ceci dit, il ne faut pas trop se précipiter pour récolter les légumes rustiques. Après une ou deux gelées, la magie opère et le goût des choux, topinambours, panais, poireaux s’améliore.

Un poireau repousse après avoir été coupé et non arraché.
Ce poireau coupé, plutôt qu’arraché, repousse.

Il reste encore quelques guerriers dans le potager : les choux, les poireaux qui résistent et apprécient carrément le gel, la mâche, le cresson, la roquette qu’on cueille au fur et à mesure de nos envies. Les épinards de ma dernière tentative sont un peu fainéants, peut-être à cause de l’excès d’eau. Ah, j’oubliais l’ail, les oignons, et les échalotes dont on profitera en 2024.

Couvrir le potager en hiver

Au potager n°1. Monsieur a décompacté ce coin laissé à son sort, et moi, j’ai pris le relais avec une couche de carton, du fumier de cheval, et une bonne dose de foin. Protéger le sol des caprices de l’hiver, nourrir la terre, et booster la vie microbienne, voilà le programme !

Pour le potager n°2, c’était un peu différent. J’ai mis du foin là où le liseron avait fait des siennes, comme je vous l’ai expliqué dans le dernier article. Une partie est même en mode engrais vert.

Diviser les plantes vivaces du potager en hiver

Mon petit coin de paradis cache aussi des plantes vivaces. Une sauge plantée en 2022, deux pieds de tanaisie, et deux pieds de consoude Bocking 14 tout neufs de cette année. J’avais prévu de les diviser, mais après quelques recherches, j’ai compris qu’il valait mieux attendre 4-5 ans pour ne pas les traumatiser. Sinon, j’ai aussi une anémone du Japon qui était déjà présente dans le jardin en 2021. Elle était petite à l’époque, donc on va lui laisser un peu de temps avant de la diviser.

Petit aparté concernant la consoude. Cette plante, c’est la pépite du potager. C’est une plante très rustique et très riche en nutriments. On peut en faire des purins riches en potasse pour booster nos plantes ou l’utiliser en paillage, surtout pour nos fruitiers. Dans l’alimentation, elle a l’avantage de contenir de la vitamine B12 qui peut manquer aux personnes végétariennes. A condition d’en manger à petite dose et occasionnellement sinon elle peut nous être toxique. Promis, je vous en dirai plus dans un article dédié.

Conclusion

Voilà, amis lecteurs, c’était le résumé des dernières semaines dans mon jardin. On a bien bossé pour chouchouter le sol, récolter les derniers trésors de l’année, et préparer le terrain pour l’hiver. Et on n’oublie pas de se régaler avec les légumes de saison, même en hiver. Les potées de chou, les recettes de courges, les bonnes soupes, tout ça, ça vaut le coup. Si vous êtes curieux et gourmands, suivez nos aventures culinaires sur Instagram, c’est là que ça se passe. Et enfin, on n’oublie pas de câliner nos plantes vivaces et de les diviser si elles se sentent prêtes. À la prochaine, et que votre potager soit toujours plus green ! ?Comme d’habitude, n’hésitez pas à me laisser en commentaires, vos remarques, questions, recettes préférées… ✨

Crédit photo en-tête : Image par Silvia de Pixabay
Spread the love
Étiquettes:

2 commentaires sur “Légumes et soins du potager en hiver – Défi #5”

  1. Toujours un véritable plaisir de lire vos aventures potagères. Heureuse de vous savoir les pieds au sec car Sainte est pour le moment une ville lacustre.
    Très belles fêtes de fin d’année les amis.
    Élodie

    1. Coucou Elodie, et oui Saintes est de plus en plus souvent les pieds dans l’eau. Cette fin d’année est compliquée pour beaucoup d’habitants. J’espère que chez vous c’est un peu plus sec. Très belle fêtes à vous aussi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.